Blog

>

8 façons de stimuler la durabilité de vos voyages

Au cours des deux dernières décennies, le nombre de touristes internationaux a plus que doublé, dépassant 1,4 milliards en 2019. Selon les prévisions, ce nombre devrait atteindre 1,8 milliards d'ici 2030. Si ce boom a favorisé la croissance économique, il s'est fait au détriment des communautés locales et de leurs habitats. Aujourd'hui, alors que la demande de voyages explose à la suite de la levée des restrictions sanitaires, les agences de voyages pourraient avoir à élargir la gamme de leurs options de voyage durable.

1/ Pourquoi promouvoir les voyages durables dans mon agence de voyage? 💁🏽🌿

Bien que les "staycations" (un mot-valise composé de "stay" et "vacation") soient devenues populaires en raison de la pandémie de COVID-19, les gens ressentent toujours le besoin de poser leurs yeux sur de nouveaux horizons. La durabilité étant l'un des plus grands défis de ces dernières décennies, le voyage longue distance est confronté à des transformations essentielles afin de répondre aux besoins de clients beaucoup plus attentifs. 

En mars 2021, 83 % des voyageurs du monde entier estimaient que la durabilité d’un voyage avait de l’importance. La majorité des gens veulent faire le bon choix et sont inspirés par les nouvelles relatives au changement climatique. En effet, pendant le confinement, chacun a pu constater l'impact qu’avaient nos quotidiens sur l'environnement et la possibilité de le contrôler, voire de le renverser. Le seul problème est que 37 % des voyageurs mentionnés ci-dessus ne savent pas comment rendre leur voyage plus durable. En raison du manque de communication, 85 % des personnes interrogées disent avoir des difficultés à trouver des destinations attrayantes, moins fréquentées, abordables tout en regrettant ne pas avoir accès à une sélection spécifique de voyages durables et responsables.

Dans une industrie qui pèse 7 000 milliards de dollars (soit 10,2 % du PIB mondial), il ne fait aucun doute que la demande existe. Il appartient maintenant aux agences de voyages, aux tour-opérateurs et aux autres acteurs du secteur d’aller vers leurs cibles et leur proposer des options responsables à réserver et contribuer ensemble à un avenir plus durable. Chez Ezus, nous avons questionné notre communauté de 4 000 professionnels du voyage auprès de laquelle la grande majorité est persuadée qu’un nouveau tourisme est possible.


Comment rendre alors le voyage plus respectueux de la richesse naturelle, culturelle et humaine des destinations visitées ? Comment accompagner un tourisme plus équilibré et écologique ? Dans cet article nous allons voir les actions que chaque agence de voyage peut implémenter pour inclure l’écologie au sein du voyage.

2/ 8 façons simples d'intégrer la durabilité dans vos produits de voyage. 🙋🏾‍♂️📑

Pour les entreprises modernes, la durabilité n'est plus seulement une stratégie de relations publiques sans intérêt. Bien qu'il y ait plus d'une façon d'engager votre agence dans le développement durable, voici 8 moyens qui, selon nous, feront vraiment la différence. 

1. FAITES-VOUS CERTIFIER

Des études montrent que 80 % des consommateurs de voyages cherchent à obtenir d'une agence de voyages un engagement positif sur le plan environnemental et humain avant tout achat. La conscience écologique est en hausse et aujourd'hui, au-delà des produits et services de qualité, les entreprises ont besoin de se donner des objectifs significatifs.

Ne tombez pas dans le piège du “greenwashing” et obtenez des certifications utiles et dignes de confiance : 

  • La certification B.Corp est une certification internationale qui vérifie et valide si les entreprises répondent aux normes les plus élevées de performances environnementales et sociales globales. Les demandes soumises sont évaluées et vérifiées par la société à but non lucratif B.Lab.

  • La certification Travelife est elle destinée aux entreprises touristiques désireuses de devenir plus durables. Ses critères de performance sont basés sur les principales normes et directives internationales en matière de durabilité et de RSE, approuvées notamment par la GRI et le GSTC (Global Sustainable Tourism Council).

  • Le Green Business Bureau (également connu sous le nom de GBB) dispose d'un programme solide visant à aider les entreprises de toutes tailles à atteindre des normes durables. Il comprend les outils en ligne EcoAssessment et EcoPlanner ainsi qu'une certification d'entreprise verte. 

Les avantages de ces certifications vont bien au-delà de simples évaluations ou médailles. Il s'agit d'un parcours visant à créer une culture d'entreprise éthique, mais aussi plus durable autant sur le plan commercial que social. 

2. PROMOUVOIR LE SLOW TRAVEL

Inspirée par le mouvement Slow Food ayant vu le jour à Rome dans les années 1980, la tendance Slow travel répond aux aspects négatifs du tourisme de masse. Avec la COVID-19, les gens ont réalisé à quel point la vie est éphémère et ont voulu profiter au maximum du temps qui leur était imparti. Même si certains ont cédé au "voyage de la vengeance" après deux ans de confinement, d'autres ont pris des décisions plus responsables concernant leur façon de voyager. L'objectif de cette nouvelle forme de tourisme est d'encourager les voyageurs et l'industrie du voyage à prendre part à de nouvelles pratiques considérées comme durables pour l'environnement et l'humanité en général. Les principaux piliers du Slow travel, ou Slow tourisme, sont :

  • Minimiser la distance à parcourir ;
  • Maximiser le temps alloué à un voyage ;
  • Minimiser la mécanisation et la technologie ;
  • Manger, acheter et interagir localement ;
  • Faire l'expérience de l'authenticité locale, etc.

En checkant cette liste, vous contribuez considérablement à réduire votre empreinte carbone. Développer des options de Slow Travel pourrait attirer plus de clients que vous ne le pensez. 

3. REDUIRE L'EMPREINTE CARBONE DE MES VOYAGES

Commencer à vendre les avantages des voyages à faible émission de carbone est probablement la meilleure chose à faire car cela deviendra probablement une pratique courante dans les années à venir. Prendre le train au lieu d'une voiture réduit les émissions de carbone d'environ 80 % grâce au facteur de partage, et jusqu'à 84 % si l'on prend le train au lieu d'un vol domestique. Si vous voyagez localement, essayez de convaincre vos clients que de sauter dans un bus a un impact positif considérable sur l'environnement.

Malheureusement, pour atteindre certains endroits dans des délais raisonnables et en toute sécurité, prendre l’avion est la seule solution. D’autant plus que l'élimination des voyages aériens aurait des retombées catastrophiques pour les personnes dont la vie dépend du tourisme. L'un des moyens les plus simples pour les voyageurs de réduire l’empreinte carbone d’un voyage aérien est de choisir une compagnie aérienne respectueuse de l'environnement, de voyager en classe économique et de choisir des vols directs, plus économes en carburant. De nombreux transporteurs renommés tels qu'Air France - KLM, Qantas ou Delta Airlines sont passés au biocarburant. Le site web Skyscanner lui, classe les compagnies aériennes en fonction de la qualité et de la quantité de carburant qu'elles utilisent, tandis qu’ Atmosfair vous aide à calculer l'empreinte carbone du vol que vous vous apprêtez à prendre, et vous permet de faire un don à des projets de protection du climat.

Certains opérateurs historiques réadaptent leurs offres comme la nouvelle marque Discovery Trains, l'agence de voyage française spécialiste des séjours en train, qui propose des itinéraires exclusivement en transport ferroviaire.

4. PROPOSEZ DES DESTINATIONS PLUS PROCHES ET DURABLES


À moins que vous ne souhaitiez constamment envoyer vos voyageurs au milieu de foules sauvages d'aficionados du tourisme de masse dont l’objectif est de prendre cette fameuse photo vue un million de fois sur les réseaux sociaux, vous pouvez créer pour eux des itinéraires sur mesure, à la fois durables et empreints de sens. Pour qu'ils soient à la fois inoubliables et écologiquement viables , développez des partenariats avec des locaux qui valorisent la durabilité. Non seulement vous contribuerez sans aucun doute à stimuler l'économie locale, mais en même temps, vous vous assurez que vos clients profiteront d'un séjour authentique et original. Qu'il s'agisse des guides touristiques, qui en savent évidemment beaucoup plus sur les environs, la restauration, l'hébergement ou encore la mobilité... Chacun de ces éléments essentiels du voyage peut être géré par des intervenants locaux.


5. ADAPTEZ VOS SEJOURS AUX BESOINS DE DURABILITE DE VOS VOYAGEURS

Après deux années de restrictions sanitaires, les voyageurs sont de plus en plus désireux de pouvoir voyager à nouveau et de prendre leur temps pour le faire, mais pas au détriment de l'environnement.

Au lieu des habituelles visites rapides et insipides des éternels pièges à touristes, essayez d'intégrer dans vos circuits des expériences inhabituelles mais authentiques. Une randonnée à pied ou à vélo dans les champs de lavande en Provence ? Des croisières lentes le long du Danube ? De nombreux endroits remarquables sont oubliés parce que les voyageurs ne sont pas informés de leur existence. Une façon très simple mais clairement négligée de savoir ce qui pourrait les intéresser : les sondages. Demandez à vos clients quelle expérience ils veulent vivre, ce qu'ils veulent voir. Donnez-leur la possibilité d'être des acteurs directs de vos nouveaux efforts durables.

Vous rencontrerez certainement plus de succès si vous mettez en avant le facteur local et durable de votre offre.


6. EDUQUEZ VOS CLIENTS AVEC DES SUPPORTS ADAPTES

Quelle meilleure façon d'introduire une nouvelle habitude qu'avec un tutoriel ? La durabilité n'est pas une nouveauté en soi, mais pour certaines agences de voyage, cela peut être le cas. 

Le problème est que les agences qui ne sont pas spécialisées dans le voyage durable ne communiquent pas assez à ce sujet. Elles ont peut-être des options à la carte, mais elles ne les mettent pas en avant dans leur stratégie de communication. Même pour les offres de voyage régulières, glisser un dépliant sur le voyage durable et ses meilleures pratiques peut faire toute la différence. Bien entendu, il s'agit d'un dépliant envoyé par courrier électronique avec tous les documents relatifs à l'itinéraire réservé. Sur ce dépliant devrait figurer des rappels sur la manière d'être un meilleur voyageur. Pourquoi faut-il acheter et manger local, où il faut aller pour le faire... Toutes ces données doivent être mises à leur disposition pour qu'ils remettent en question leurs habitudes, les changent et s'y accoutument. 

Avec le logiciel Ezus, vous avez la possibilité d'ajouter des documents sur mesure à envoyer automatiquement à vos clients qui les retrouvent sur leur téléphone directement. Personnalisez et modifiez-les à tout moment, à votre convenance.

7. MONTREZ L'EXEMPLE

En tant qu'agence, vous ne pouvez pas pousser vos clients à être plus durables sans montrer l'exemple vous-même. 

Rejoignez et financez des projets environnementaux axés sur la reforestation par exemple (Jetez un coup d'œil à Treedom), financez des parcs éoliens ou encore mieux, aidez les communautés locales avec lesquelles vous travaillez à rendre leurs quotidiens et votre collaboration plus durables. De nombreux organismes de compensation d’empreinte carbone sont à but non lucratif, ce qui signifie qu'en les finançant, vous serez éligible pour une déduction fiscale. 

Bien que la compensation soit une idée noble, elle ne constitue pas encore une solution optimale à nos émissions de carbone. Il est préférable d'agir en amont du processus et de s’interroger sur la nécessité de nos voyages, de ce que nous emportons, du mode de transport que nous emprunterons et de nos comportements une fois sur place.

8. ADOPTEZ UN TOURISME INTELLIGENT

Si la crise sanitaire a eu un impact non négligeable sur les métiers liés au tourisme, il est clair qu'elle a également donné vie à de nouvelles façons de faire les affaires. L'utilisation des outils numériques s'est plus que jamais renforcée et il est bien évidemment impossible de passer outre. La recherche et la réservation en ligne existaient déjà, alors pourquoi ne pas élargir le choix des fonctionnalités? 

Le tourisme intelligent est apparu avec le besoin de solutions numériques plus avancées et de valeurs éco-responsables. Cette nouvelle solution vise à proposer aux vacanciers des offres touristiques respectueuses des valeurs environnementales et durables locales ainsi que des leurs, ainsi qu'à faciliter leurs interactions avec la destination grâce aux outils numériques.

Le tourisme de masse perd progressivement de son attrait. Les gens préfèrent vivre un voyage responsable, personnalisé, respectueux de l'environnement et du patrimoine. Grâce à la collecte de données pertinentes, vous pouvez proposer des itinéraires adaptés aux préférences de vos clients et même recommander des options durables : covoiturage dans la région, location de vélos, achat de billets de transport public en ligne, etc... Les possibilités sont infinies. L'une des possibilités les plus impressionnantes est toutefois le fait qu'il est désormais possible de visiter des musées et monuments en réalité augmentée, ce qui réduit considérablement les foules, la production de déchets et les voyages en général. 

Le tourisme est loin de mourir avec la technologie à ses côtés. Les itinéraires, les sites web, les applications et les activités sont aujourd'hui consciemment conçus pour répondre aux besoins des personnes et de l'environnement.

3/ Des destinations exemplaires. 🙆🏻🌍

En parlant de Smart Tourisme, Bordeaux est la capitale européenne en titre du tourisme intelligent, et ce principalement grâce à son engagement en faveur de l'accessibilité, et de son accès numérique. La France, la Bolivie, la Norvège et la Chine, parmi d'autres pays du monde, sont en passe de reconstruire le secteur avec de meilleures valeurs. Les Agences de voyages ont un rôle important dans la création du tourisme de demain mais elles doivent aussi être accompagnées par les acteurs locaux. Au premier rang se trouvent ainsi les DMO (Destinations Management Organizations) qui promeuvent le tourisme en priorité. Elles aussi doivent être exemplaires.

Voici quelques exemples de tourisme durable que notre équipe apprécie particulièrement :

  • Une promenade dans la forêt urbaine d' Oslomarka en Norvège est un exemple de la façon dont le pays montre la voie. La vaste zone verte entoure la capitale norvégienne et est férocement protégée du développement par le gouvernement.

  • Au Bhoutan, le gouvernement applique des conditions d'entrée strictes dans le pays ainsi qu'une taxe journalière pour les visiteurs. Cette taxe comprend les dépenses nécessaires au voyage telles que l'hébergement, un guide touristique local agréé et l'équipement de randonnée. Une grande partie de cette taxe sert principalement à développer les infrastructures, les soins de santé et le système éducatif du pays.

  • Intéressé par un pique-nique en bateau ? Le GO BOAT à Copenhague au Danemark est peut-être la solution. Des bateaux fonctionnant à l'électricité sont mis à la disposition des touristes locaux et internationaux pour leur permettre de naviguer sur les rivières et lacs, et de découvrir les alentours sous un angle différent.

  • Pourquoi ne pas devenir un Trash Hero en Thaïlande ? Le mouvement mondial de bénévolat Trash Hero a été créé en Thaïlande, où les habitants et les touristes sont encouragés à ramasser les déchets dès qu'ils en voient. Ils produisent également des bouteilles en acier et les vendent afin d'encourager les touristes à acheter local et réutilisable.

Certains peuvent n’y voir qu’un mot à la mode, presque impossible, mais le tourisme durable n'est plus une tendance. Ces deux années de réflexion sur l'impact qu’a eu l'humanité sur son environnement ont entraîné un pic de demandes d'expériences durables. Les gens ont hâte de découvrir de nouvelles choses de manière respectueuse et il est temps qu'ils puissent le faire.

Cet article vous a plu ?
Partagez-le

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

NEWSLETTER
Toutes les nouvelles du monde du voyage.

Vous aimerez aussi...