Blog

>

Business

Business

Agences de voyages : 5 conseils pour créer votre site internet

Encore un été à naviguer à vue. Les clients revenaient pourtant dans les agences. Beaucoup croyaient aux mois de mai et de juin à la reprise de l’activité touristique. Finalement, la reprise de l’épidémie, notamment en Europe, la mise en place du pass sanitaire en France compliquent la donne. Certes, l’Irlande, le Canada s’ouvrent ou vont s’ouvrir aux voyageurs vaccinés. Mais le maintien de la fermeture des Etats-Unis pour les voyageurs vaccinés douche les espoirs d’un bel automne. Et si vous profitiez de cette nouvelle période incertaine pour créer ou donner un nouveau visage à votre site internet et gagner en visibilité ?  


Dans certains articles précédents "Agences de voyages : 8 outils pour convertir vos dossiers en 2020" , nous avions évoqué la nécessité de digitaliser votre activité tout en profitant des aides du gouvernement et des régions qui sont pour beaucoup encore valables. https://www.francenum.gouv.fr/comprendre-le-numerique/quelles-sont-les-aides-financieres-pour-la-numerisation-de-votre-entreprise#region10     

Que vous choisissiez de faire appel à un freelance, à une agence ou de vous lancer vous-même dans la création ou la refonte de votre site internet, gardez à l’esprit les 5 recommandations suivantes. 

1/ Simplifiez votre menu de navigation

Lorsque des visiteurs arrivent sur votre site internet, faites en sorte que votre menu de navigation soit simple, compréhensible et facilement navigable.

Simple dans la mesure où il nous semble important de limiter le nombre de choix à 6 ou 7 pages maximum. Ces pages permettent à vos clients et visiteurs de retrouver l’essentiel de ce qu’ils recherchent sans se perdre dans le labyrinthe de Minotaure. Il y a le fil d’Ariane, certes, mais « less is more » 😊. 

Selon vos spécialités, vous pouvez proposer des entrées par destination, par thématique (séminaires, soirées d’entreprise, team building, bien-être, voyages de noce par exemple). Cela peut être aussi par activité (trail, vélo, raquettes, plongée sous-marine, canoë-kayak, etc). On peut imaginer des pages par saison ou par mois de départ. Gardez de la place pour parler de votre marque, de vos valeurs et de votre expertise. Selon la profondeur de votre offre, créez une barre de recherche. 

En revanche, mettez ailleurs des pages comme « Chefs de projets », « Cgv », « Accès », « Nos clients », « Revue de presse » ou « Infos pratiques ».  

Avez-vous déterminé le nombre de pages ? Vous avez sélectionné vos thématiques ? Alors, nommez les en utilisant un vocabulaire compréhensible du plus grand nombre. Les pages intitulées « À Propos », « Services », « Nos offres », « Blog » et « Contact » se rencontrent ailleurs que dans l’univers du tourisme. Elles peuvent sembler peu originales. Elles ont le mérite néanmoins de parler aux clients. Ceux-ci se disent ainsi « je suis au bon endroit ». Les moteurs de recherche vous remercient également en donnant des précisions sur la nature de votre activité. 

Si vous avez un doute sur un nom à donner à une page, pourquoi ne pas interroger vos proches ou un panel de vos plus fidèles clients ? Certains comprendront par exemple ce qui se cache derrière « départs confirmés », « dernières minutes » plutôt que par le terme « Agenda ».

Naviguer sur votre site internet doit se faire de façon aisée et intuitive. Nous vous conseillons de positionner votre menu de navigation à l’horizontale ou à la verticale à gauche mais en évitant que le menu déroulant soit trop long. Aidez vos visiteurs à se repérer sur votre site en donnant par exemple une couleur spécifique à la page sur laquelle ils se trouvent.

2/ Le pied de page : une opportunité à saisir

Plus connu sous son nom en anglais, le footer des sites internet est de plus en plus consulté. Environ 1 internaute sur 4 descend jusqu’en bas. 

On y trouve bien sûr ce qui relève des mentions légales, de la gestion des cookies et autres conditions générales de vente. Créez dans footer, si c’est le cas, une rubrique « on parle de nous » ou dédiée à la presse, insérez le plan du site ou votre FAQ. 

Rappelez-y les moyens de paiement acceptés, la présence de vos réseaux sociaux, les labels ou autres réseaux auxquels vous appartenez. Indiquez les horaires d’ouverture de votre agence, les conditions d’accès et autres infos pratiques. Incitez vos visiteurs à s’abonner à votre newsletter, à prendre un rendez-vous ou à vous demander un devis. 

Mais, profitez-en pour créer un autre type de menu, différent de celui présent dans le header, plus détaillé. Les visiteurs pourraient poursuivre la navigation de votre site en consultant d’autres rubriques que celles pour lesquelles ils sont venus. Vous pourriez par exemple créer un top 10 de vos voyages vendus. Si vous vendez principalement des randonnées, vous pourriez mettre en avant les 10 plus belles randonnées à faire en France ou dans une région que vous souhaitez mettre en avant. Cela pourrait constituer une invitation à personnaliser un projet de vacances. 

3/ Votre site mobile-friendly

Le constat est sans appel : nous sommes plus nombreux à utiliser notre smartphone que l’ordinateur pour se connecter à Internet. En octobre 2020, 2/3 du temps passé par les Français à surfer sur Internet se faisait avec le mobile soit 1h32 chaque jour. Au premier trimestre de 2021, les appareils mobiles (à l’exclusion des tablettes) ont généré environ 55 % du trafic mondial sur les sites Web. 

Sur Internet, on travaille, on se détend, on s’informe et on achète comme par exemple en France où 3 Français sur 5 qui ont réservé en 2020 tout ou une partie de leur voyage l’ont fait en ligne.

Par conséquent, pour que votre site soit agréable à regarder, simple à consulter et facile à réserver malgré la taille plus réduite des écrans des smartphones, pensez aux éléments suivants lors de la refonte ou la création de votre site :

Adaptez l’affichage à la taille de l’écran : vos clients doivent pouvoir accéder et lire toutes les informations avec tous les détails. Ainsi, dites adieu à une police de caractère de 12 ou 13 px 🔎 au profit d’une police de 16 px. Cette remarque vaut également pour les ordinateurs et tablettes.  Si vous choisissez des polices d’écritures originales, veillez à ce qu’elles soient facilement lisibles. 

Agrandissez les zones cliquables. En effet, il faut tenir compte de la taille des doigts, Avez-vous remarqué par exemple que Facebook propose des boutons de partage différents entre le mobile et l’ordinateur ? Pourquoi ne pas s’en inspirer ? Accentuez le contraste pour améliorer la visibilité en mettant par exemple le texte en noir sur fond blanc. Faites ressortir le ou les boutons d’appel à l’action par une couleur vive différente de la couleur de fond.

● Une bonne visibilité passe aussi par une utilisation adéquate de l’espace. Aérer votre contenu va favoriser la hiérarchisation des informations, leur compréhension. On peut utiliser pour cela différentes couleurs ou des blocs.

Limiter l’utilisation du clavier. Ezus ne vous apprend rien : celui du smartphone est encore plus petit que celui d’un ordinateur. C’est pourquoi, invitez par exemple vos visiteurs à se connecter via Facebook. La géolocalisation proposée par le mobile permet d’éviter de saisir la ville et le pays. Faites en sorte qu’on puisse vous téléphoner par un simple clic. Si on doit utiliser le clavier, placez l’intitulé du champ de saisie dans le champ pour que ça soit plus clair et pas à côté.

Soignez les icônes Utiliser des icônes claires et bien dessinées de façon à ce que l’utilisateur en comprenne le sens. Si c’est possible, doublez les icônes d’un équivalent textuel. Le fameux menu hamburger symbolisé par 3 traits horizontaux n’est pas forcément compris par tout le monde, en particulier les clients les plus âgés. 

À utiliser : pour savoir si votre site web est adapté aux mobiles, vous pouvez utiliser l’outil proposé par Google : Test D'optimisation Mobile


4/ Un blog pour être au service de votre notoriété et de votre visibilité

Dans votre menu de navigation, réservez une place de choix à votre blog. Vous partagerez ainsi  avec vos clients et vos visiteurs des conseils pratiques d’ordre administratif (carte d’identité, visa, formulaire ESTA, etc), d’ordre sanitaire (le covid bien sûr, mais partir dans certains pays nécessite d’être à jour sur nombre de vaccins). 

Rédigez aussi des articles qui vont donner envie de partir par votre intermédiaire. Ils vont montrer votre expertise, vos valeurs (par exemple des voyages favorisant les rencontres avec les populations locales). Évoquez votre dernière escapade en Islande pour admirer l’éruption récente du volcan Fagradalsfjall ou votre dernier voyage sur les sentiers du massif de Belledonne, les lieux méconnus à visiter en Toscane et listez ce que vous avez préféré. 

Insérez des photos et de la vidéo. Attention toutefois à ce que cela ne nuise pas à la vitesse de chargement de votre site. Les images représentent en moyenne plus de 20% du poids d’une page internet. Au-delà de 3 secondes d’attente, 40% des internautes perdent patience et vont voir ailleurs. 

Écrire pour un blog demande du temps bien sûr, mais, outre votre image d’expert, cet outil vous apportera au moins 2 avantages supplémentaires :

  • Il renforce la proximité et l’interaction avec vos clients. Les échanges provoqués par les commentaires, les questions, remerciements, et autre mise en ligne de vidéos donnent une touche plus humaine, plus personnelle à votre agence qu’à un concurrent proposant seulement un site vitrine et/ou un blog peu mis à jour.
  • Vous êtes plus visible sur le web. Publier régulièrement des articles de qualité avec des mots correspondant aux recherches les souvent effectuées dans les moteurs de recherche (avant tout Google) provoque fréquemment une augmentation de votre trafic. Si vos articles sont jugés intéressants, vous bénéficierez des liens pointant vers votre site. Ce que l’on appelle les backlinks vont participer au renforcement de votre visibilité et notoriété. À moyen ou long terme, vous allez gagner des clients.

Qui dit blog, dit nécessité d’être présent sur les réseaux sociaux. À vous de les choisir selon vos objectifs et en sachant quel(s) réseau(x) se trouvent vos clients et visiteurs. Par ailleurs, essayez de voir si vos clients sont prêts à utiliser l’application WhatsApp.

À utiliser : pour mesurer la vitesse de chargement, rendez-vous par exemple sur GTMetrix.

5/ Pensez à une newsletter pour acquérir et fidéliser des clients

Savez-vous combien nous étions à utiliser l’email en 2019 ? 3,9 milliards de personnes, soit la moitié de la population mondiale. Et en France ? Plus de 42 millions se sont connectés à une messagerie par mois. À l’échelle mondiale, le taux moyen d’ouverture d’une newsletter en 2020 est d’environ 18% ; un peu en dessous dans le secteur du tourisme et des loisirs. Il est cependant difficile de négliger ce canal, car il coûte peu en termes d’argent. Il est un moyen supplémentaire d’acquérir et de fidéliser vos clients.

Une fois que votre base de données clients et vos cibles sont bien définies, voici quelques pistes pour une conception optimale d’une newsletter :

  • L’expéditeur : l’internaute doit comprendre de qui il s’agit. Une touche humaine est un plus comme Cerise de Groupama ou Enzo de Spartoo, préférable à un no-reply@domain.com/ ou à un mailing@domain.com. L’adresse doit être la même à chaque envoi.
  • Votre objet doit être clair et percutant. Pour annoncer un événement comme par exemple la réouverture des États-Unis aux voyageurs (rêvons un peu 😉). Évitez les mots qui provoquent du spam (gratuit, gagner, argent, etc).
  • Veillez à une bonne répartition entre l’image (1/3) et le texte (2/3). Retenir l’attention du lecteur par un visuel va inciter à lire le contenu écrit. Celui-ci doit toutefois rester concis. Ne partez pas dans de longues newsletters au risque de zapper. Par ailleurs, faites simple en évitant d’utiliser plusieurs polices, du gras et de l’italique. À l’inverse, trop d’images et c’est le risque de tomber dans les spams. Ayez aussi en tête que les images ne s’affichent pas dans toutes les messageries. 
  • Appelez à l’action ! Après avoir parcouru votre newsletter, votre lecteur doit cliquer sur des boutons qui le renverront sur différentes idées de voyages, plusieurs types de contacts (email, téléphone, réseaux sociaux, adresse physique).
  • Veillez à ce que votre marque soit présente tout au long de la newsletter : logo présent dans le header et dans le footer, couleurs des boutons d’action en lien avec la charte graphique.
  •  À ne pas oublier : les mentions légales et le lien de désabonnement.
  • Quand envoyer votre newsletter et à quel rythme ? Privilégiez d’abord l’avis de l’utilisateur en lui donnant le choix d’indiquer, si possible lors de l’inscription, la fréquence à laquelle les newsletters sont envoyées. Sinon, faites des essais pour voir ce qui correspond mieux aux attentes de vos clients. Une newsletter a une durée de vie brève (environ 3 jours). Pourquoi ne pas commencer par un envoi le jeudi pour laisser aux destinataires de lire la newsletter dans un contexte de fin de semaine plus calme ?

Et vous, qu’avez-vous fait pour rendre votre agence plus visible sur Internet ?

Vous n’êtes pas encore client d’Ezus ? Grâce à notre solution logiciel, divisez par 2 vos temps de création de documents et ayez tous vos documents personnalisés et la gestion de vos voyages au même endroit. Découvrez comment lors d’une démonstration.

📚 Sources :

1. Comment restructurer votre agence de voyage : https://ezus.io/article/comment-restructurer-votre-agence-de-voyage 

2. Agences de voyages : 8 outils pour convertir vos dossiers en 2020 : https://ezus.io/article/agences-receptives-de-voyages-8-outils-pour-convertir-vos-dossiers-en-2020 

3. Quelles sont les aides financières pour la numérisation de votre entreprise dans votre région ? : https://www.francenum.gouv.fr/comprendre-le-numerique/quelles-sont-les-aides-financieres-pour-la-numerisation-de-votre-entreprise#region10 

4. 1 français sur 3 se connecte à internet exclusivement sur smartphone : https://comarketing-news.fr/1-francais-sur-3-se-connecte-a-internet-exclusivement-sur-smartphone/

5. L’Année Internet 2020 en France : https://www.mediametrie.fr/fr/lannee-internet-2020

6. Baromètre Opodo : 60% des Français ont choisi de réserver leur séjour en ligne : https://www.tom.travel/2021/03/18/barometre-opodo-60-francais-reserver-leur-sejour-en-ligne/

7. Baromètre Orchestra/L’Echo : le top 20 des destinations en juillet 2021 : https://www.lechotouristique.com/article/barometre-orchestra-lecho-le-top-20-des-destinations-en-juillet-2021 

8. Email & newsletter Infographie 2020 : Les chiffres clés de l’email : https://ividence.com/infographie-2020-les-chiffres-cles-de-lemail/

9. Emailing : le taux d’ouverture moyen en 2020 :https://mondedumail.com/emailing-taux-ouverture-moyen/

10. Mobile Vs Desktop Internet Usage (Latest Data 2021) : https://www.broadbandsearch.net/blog/mobile-desktop-internet-usage-statistics

11. Market Snapshot: Desktop and mobile internet usage in 2020 : https://www.telemediaonline.co.uk/market-snapshot-desktop-and-mobile-internet-usage-in-2020/

12. Percentage of mobile device website traffic worldwide from 1st quarter 2015 to 1st quarter 2021 : https://www.statista.com/statistics/277125/share-of-website-traffic-coming-from-mobile-devices/

13. How Loading Time Affects Your Bottom Line : https://neilpatel.com/blog/loading-time/ 





 

 


Cet article vous a plu ?
Partagez-le

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

NEWSLETTER
Toutes les nouvelles du monde du voyage.

Vous aimerez aussi...