Et maintenant ? 😏

Après l’arrêt brutal de notre industrie touristique, les mesures de soutien et la solidarité des professionnels permettent une reprise douce.

La pandémie continue de s’exporter avec de fortes disparités géographiques : afin d’y voir plus clair WTTC (World Travel & TourismCouncil) en collaboration avec les gouvernements ont mis en place le label Safe Travels.

En France, à partir du 1er Juillet 2020 les frontières se sont ouvertes progressivement dans l’espace Schengen. L’UNIMEV annonce suite au conseil de l’Élysée du 19 juin la reprise des salons, foires congrès et grands événements au 1er Septembre 2020.

Il est difficile d’imaginer un pire scénario que celui dressé par le rapport de la CNUCED soulignant que 100% des destinations ont imposé des restrictions au voyage pendant les 4 premiers mois de la pandémie du coronavirus. Le secteur du tourisme mondial pourrait perdre au moins 1,2 billion de dollars, soit 1,5% du produit intérieur brut (PIB) mondial.

Le Tourisme vit un moment historique.

Quel monde d’opportunités est entrain-de naître ? Que faire concrètement pour être acteur et bénéficiaire du Tourisme post-covid ?

Ezus vous soumet ses recommandations pour vous préparer au pire et surtout au meilleur.

1/ Le nerf du Tourisme : la communication.

 

Vous n’avez pas contacté vos clients les plus fidèles, n’avez pas posté sur les réseaux sociaux, publié d’articles, envoyé de mails de communication ou newsletter à votre carnet de contacts ? Vous êtes en danger❗️

 

En ces temps incertains, vos clients ont besoin d’être rassurés. Il faut être réactif et pro-actif.

  • Adaptez vos présentations en ajoutant des pages personnalisés sur vos garanties d’annulation, sanitaires etc.. (via vos modèles dans Ezus par exemple).
    Il y a un fort besoin d’assurance et d’accompagnement : Jouez la carte du service client !

  • Faites part de vos nouveautés sur votre site web en ajoutant une bannière avec des outils comme Magnify ou bien demandez à votre prestataire.

  • Envoyez une newsletter par mails à vos contacts.

  • Organisez des entretiens vidéos pour informer vos partenaires ou clients de votre offre. Utilisez des outils comme Calendly pour prendre vos rendez-vous et des outils comme Google Hangouts, Skype ou Zoom pour faire vos visio-conférences.


2/ Adapter son offre et marketing.

Qui dit crise dit changements structurels.

Nous pensons que la mutation des acteurs et les nouvelles attentes des clients vont s’accélérer. Notamment sur des démarches environnementales, RSE, respectueuses des populations locales qui sont de plus en plus recherchées par les clients.

Prévoir les activités de demain alors que l’impact d’hier est toujours présent, la tâche est lourde mais porteuse de sens et d’opportunités 💡.

  • Revoir son catalogue en proposant de nouvelles destinations, lieux. Certains TOs spécialistes de pays étrangers se mettent à vendre la France à leurs clients, des agences de voyage vendent la région d’à côté… On note un fort intérêt pour le Tourisme Régional :
  • Proposez des conditions plus flexibles de report, d’annulation, de garanties. Et encore une fois intégrer le « service client » clef en main pour accompagner le voyageur ou l’entreprise dans une expérience sereine.

  • Participez au Tourisme de Demain. La profession touristique évolue et soulève de nouveaux enjeux. Pour avoir un réel impact ou bien suivre ces tendances, intégrez le réseau Respire, mouvement pour penser le« tourisme de demain » (Groupes Respire : LinkedinFacebook) sur des sujets comme « le tourisme vertueux, la tourismophobie, l’agence de demain ou encore le tourisme handi’capable ».


3/ Saisir les aides financières généreuses.

Le gouvernement français et les régions ont vite réagi pour préserver notre écosystème touristique. Grâce à certains dispositifs de nombreux professionnels du tourisme continuent d’exister et préparent l’après 💰.

  • Bénéficiez de l’indemnité d’activité partielle jusqu’à fin 2020 (spécifique aux entreprises du tourisme et de l’évènementiel). Vous pouvez aussi bénéficier d’exonérations de cotisation.

  • Récupérez une aide financière grâce au Fonds de Solidarité allant de 1 500€ à 14 500€. Cette aide a été prolongée jusqu’à fin Septembre. Plus d’infos sur ce lien.

  • Renseignez-vous sur les aides régionales. A titre d’exemple, la Région Sud a lancé le dispositif en subvention d’investissement REACTION( REprise des ACteurs du Tourisme par l’Innovation et l’Optimisation Numériques). Concrètement, la région PACA finance les investissements des professionnels du tourisme dans des solutions logicielles à hauteur de 70% (dans un plafond de 5 000 € de dépenses par structure).

 

Si vous n’avez pas encore fait votre état des lieux, consultez rapidement le site Plan Tourisme.

4/ S’entourer et s’informer en continu.

Afin de mieux rebondir, l’information est une fois de plus au centre du jeu. Pour cela les réseaux, communautés et groupes de professionnels permettent une résilience collective.

  • Formez-vous et votre équipe. Actuellement les frais de formation peuvent être pris en charge par l’Etat et/ou votre Opco.

Grâce à la méthode EventCanvas apprenez à satisfaire les parties prenantes en amont et construire des événements impactants. Sur ce sujet, l’expert VincentRoux programme déjà des formations Event Canvas le 30/31 Juillet 2020.

 

  • Enregistrez-vous aux newsletters de vos partenaires ou des institutionnels du tourisme. Pour en citer certains : L’EchoTouristique, DMC Mag, TourMag, Travel Massive, Travel Tech, Veille InfoTourisme…

 

  • Participez aux webinars et rencontres digitales de votre région. Pour vous tenir informés il suffit de suivre l’agenda des CRTou autres institutionnels comme le FROTSI Paca.

 

  • C’est le moment de rejoindre des groupements de professionnels comme Provence Events Côte d’Azur par exemple ou s’enregistrer sur des plateformes.

5/ C’est le moment de se digitaliser.

Boite à pandore pour certains, vrai avantage compétitif pour d’autres. Il est indéniable que l’organisateur de demain devra être connecté pour développer aumieux son agence.

  • Une bonne reprise se prépare et pour cela de nombreuses innovations touristiques existent. Dans un souci de relance par l'innovation du Tourisme Français, des startups soutenus par les Régions Sud et Occitanie, par l'Open Tourism Lab et le Welcome City Lab ont lancé le dispositif #relancetourisme.

En attendant une levée des restrictions aux voyages, votre agence peut continuer à se développer en interne et se renforcer pour toujours mieux servir les groupes et voyageurs de demain !💫